CONTENU
>>
Télécharger la revue de presse de décembre 2010 pdf, 41 pages
               >> Dessins de presse I, pdf, 5 pages
               >> Dessins de presse II pdf, 4 pages
               >> Photos d'actualité I, pdf, 2 pages
               >> Photos d'actualité II pdf, 1 page
--------------------
SURVOLS HEBDOMADAIRES : 
SURVOL HEBDO 52 - Du 25 au 30 DEC 2010
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 51 - Du 20 au 24 DEC 2010
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 50 - Du 13 au 19 DEC 2010
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 49 - Du 4 au 12 DEC 2010
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 48 - Du  28 NOV au 3 DEC 2010
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
Lire les survols en continu : cliquer sur la catégorie "Archives presse par semaine" (colonne de gauche)
------------------
LES ARTICLES REMARQUÉS, voir plus bas, après le sommaire
------------------
SOMMAIRE DE LA REVUE DE PRESSE NOVEMBRE 2010SOMMAIRE - La 1ère quinzaine a été marquée par la victoire du "Oui" au référendum constitutionnel et l'instauration en grande pompe de la IVème République mais la reconnaissance internationale n'a pas été acquise pour autant. Les émissaires de la Sadc et la communauté internationale semblent avoir réussi à débloquer la situation : des contacts tous azimuts se sont multipliés entre les protagonistes de la crise depuis le départ de la mission. Le communauté internationale semble avoir "mis la pression" sur l'ensemble des protagonistes et le régime est contraint d'admettre qu'il ne pourra pas se passer longtemps de la reconnaissance internationale. Mais Andry Rajoelina n'exclut plus de se présenter à la prochaine présidentielle, alors que les Etats-Unis et la France semblent déterminés à exclure de la future compétition présidentielle les 4 chefs de file (les 3 anciens présidents et le "putschiste" Rajoelina)

La crise politique
03/12 : la question de l’amnistie et des mesures d’apaisement s’enlise au
            Parlement
07/12 : Les résultats du référendum validés par la HCC
10/12 : alerte sécuritaire à la veille de l’inauguration de la IVème République
13/12 : Leonardo Simao, émissaire de la Sadc, de nouveau à Madagascar
17/12 : les médiateurs de la Sadc travaillent sur un protocole d’accord
20/12 : la diplomatie internationale au pied du mur : les législatives
            maintenues au 16 mars 2011
28/12 : le Tim et la mouvance Ravalomanana rencontrent officiellement
            l’Escopol

Droits humains, gouvernance
Liberté de la presse, prisonniers politiques, Justice, condition carcérale,
tourisme sexuel, traite, droits des migrants, OMD, DUDH, IDH, Bianco

Actualité économique et sociale
- Relations avec les bailleurs de fonds et les organisations internationales
- Questions foncières, contrats miniers et pétroliers, ressources naturelles,
  environnement
- Divers   
------------------------------------------------------
ARTICLES REMARQUES - DECEMBRE 2010
<> articles particulièrement signalés - <>doc documents à valeur permanente.
--------------------------
- 30 12 10 - Tribune - Edito - Georges Rabehevitra - Silence on détourne
La Transition s’apprête à créer une passerelle unique pour les communications internationales, confiée à une société privée dont le siège est aux Iles Vierges britanniques, un paradis fiscal. Pour l'éditorialiste, ce n’est qu’une vaste escroquerie doublée de corruption dont les bénéficiaires sont quelques personnes actuellement au pouvoir (ou dans son entourage).
-------------------------------------------------------
<> 30 12 10 - Les Nouvelles - Sortie de crise - L'Escopol propose un nouveau schéma
Les « parlementaires » de l’Escopol ont élaboré un document portant des propositions de sortie de crise. Leur « Plaidoirie en faveur de la reconnaissance internationale du processus de sortie de crise malgacho-malgache » a été transmis aux membres de la médiation internationale. Ce document d’une douzaine de pages a déjà été soumis aux différentes mouvances et autres sensibilités, lesquelles n’auraient pas eu d’objection majeure à formuler.

- 29 12 10 - Jeune Afrique - Rémi Carayol, envoyé spécial - "TGV", la voie royale ?
Nouvelle République, nouvel Hôtel de Ville, marche royale et promesse de jours meilleurs... Andry Rajoelina ne mégote pas sur les symboles. Le message lancé est clair : l’homme providentiel, c’est lui ! Reste à savoir s’il sera candidat à la présidentielle de 2011. La communauté internationale fait tout pour s'y opposer.

- 24 12 10 - Le Courrier - Edito - Le débat Chinafrique en question !
Les crises politiques qui secouent le continent trouvent leurs racines dans les nouvelles relations qu'entretiennent les nouveaux pays émergents. Les formes de coopérations placées sur la base "win-win" inquiètent les Occidentaux, notamment la France, l'Europe et les Etats-Unis à tel point que les ingérences dans la gestion des pays du Continent se font de plus en plus pressantes pour défendre leurs intérêts. Le Courrier soutient la thèse que la Chine ne pratique pas de néocolonialisme et s'en tient à une politique de non-ingérence dans les affaires intérieures, d'où la forte demande de coopération et d'assistance des pays africains à son égard.

- 24 12 10 - Midi - Portrait : Me Maria Raharinarivonirina
La présidente de l'ACAT-Madagascar a reçu le 27 novembre dernier à la Sorbonne le « Prix des droits de l'Homme » du Cinquantenaire des indépendances africaines pour son engagement en faveur des droits de l'Homme et des libertés.

- 20 12 10 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Grâce à Antanimora, le kintana mora...
Depuis le début de la crise il y a deux ans, le contexte a changé. gérer la crise politique malgache actuelle nécessite un diagnostic objectif sur la base des paramètres et des faits existants. Or, que peut-on constater de la situation actuelle ?  L’effritement de l’assise populaire visible de l’opposition, l’inféodation de ceux qui sont censés être les protecteurs de la population (la Justice, l'Armée), Les intérêts économiques et les réseau mafieux des cercles au pouvoir, l’arrivée massive de flux financiers émanant de sources peu regardantes sur les principes démocratiques, l'effet indirect de la crise ivoirienne. Et enfin, le caractère irréversible du référendum du 17 novembre 2010.

- 18 12 10 - Le Courrier - Trois mouvances et HAT : vers une décision consensuelle ?
Une lueur d'espoir se profile à l'horizon quant à une sortie de crise consensuelle et inclusive. Toutes les parties prenantes, notamment les partisans des accords politiques d'Ivato d'une part, et, d'autre part, les partisans des trois anciens présidents, semblent se remettre sur une même lancée, celle de trouver un terrain d'entente sur la gestion consensuelle et inclusive de la transition.Mais si la volonté d'aboutir à un consensus progresse, d'autres questions comme l'amnistie et le sort des détenus politiques constituent encore des facteurs de blocage.


<> 16 12 10 - Le Courrier - Sortie de crise : les propositions américaines
Le Courrier publie de larges extraits de ces propositions. Parmi lesquelles : « Le régime de la HAT et ses dirigeants doivent reconnaître publiquement qu'ils ne prennent aucun engagement à long terme, soit avec les acteurs nationaux ou internationaux au nom du gouvernement de Madagascar », « Le régime […] comme les dirigeants de la transition, devraient s'engager clairement et sans ambiguïté à respecter les droits de l'homme. Cela inclut le droit de réunion pacifique et le droit à la liberté d'expression », « M. Rajoelina devrait reconfirmer publiquement son engagement de mai 2010 de s'abstenir de se présenter aux prochaines élections législatives ou présidentielles ». Il « devrait également s'engager à ne pas soutenir activement ou publiquement tout candidat ou tout parti aux prochaines élections, […] les dirigeants des trois autres mouvances devraient prendre des engagements similaires ».

<>  14 12 10 - Mediapart - Jade Lindgaard - Total et l'or sale de Madagascar
Fin novembre, la société Madagascar oil a fait son entrée sur un marché londonien ouvert aux petites entreprises. L'introduction est jugée plutôt réussie : elle a permis de lever environ 60 millions d'euros pour financer la campagne d'exploration d'un bloc pétrolier possédé par la firme, « Tsimiroro », un gisement de sables bitumineux dont l'exploitation pourrait se révéler catastrophique sur le plan écologique. .Madagascar possède un autre gisement de pétrole non conventionnel, encore plus grand : Bemolanga, détenu à 60% par Total. L'exploitation de ces gisements soulève en outre des questions politiques et économiques.
- Voir aussi 29 11 10 - The Guardian - Madagascar Oil brings tar sands project to London market


-14 12 10  - Le Courrier - Edito - Il n'y aura pas de magie !
C'est fait, la IVe République est sur les rails. Et l'on claironne à tout va que dorénavant s'ouvre une ère nouvelle avec des changements de pratique, de vision, de comportement... Comme si le fait de l'avoir célébrée avec faste, cette entrée dans une nouvelle République, suffisait à remodeler toutes les personnes qui étaient habituées à ne penser qu'à elles-mêmes...


- 13 12 10  - La - Gazette - Réduction de la mortalité des enfants : Difficile d'assurer les OMD
A Madagascar, en 1990-1993, la probabilité de décéder avant le 5e anniversaire, est de 166‰. A été fixé comme objectif pour les OMD un taux de 56‰ en 2015. Le taux de mortalité infanto-juvénile a diminué depuis 1990 mais il reste élevé : il est de 118‰ pour la période 1999-2003 et de 72‰ en 2004-2008. Faute d’un bon enregistrement statistique, on ne connaît pas pour l’ensemble de l’île la répartition des décès des enfants par cause mais les données sont beaucoup plus précises pour la capitale.

-13 12 10  - Tribune - Edito - Ndimby A. - Un Hôtel de ville, ça se mange ?
Objectivement que la reconstruction de l’Hôtel de ville de la capitale est à mettre à l’actif d'Andry Rajoelina. Ce dernier en avait pris l’initiative quand il était maire d’Antananarivo, avec une pose de première pierre en mai 2008. Il a réussi là où tous ses prédécesseurs n’avaient fait que des promesses d’ivrogne depuis des décennies. Sur le plan architectural, l’Hôtel de ville est un véritable joyau. Mais quel est donc l’intérêt principal de faire tout ce ramdam autour de cet Hôtel de ville, et en particulier en cette situation de crise et à l’aube d’une période électorale ? Tant qu’il s’agit de mettre du vernis pour que ça brille et clignote, tant qu’il s’agit de divertir la plèbe et la populace pour l’empêcher de penser aux vrais problèmes, les dirigeants de la Transition sont toujours très dynamiques. Panem et circenses...

- 10 12 10 - La Gazette - Révélations sur WikiLeaks : Chissano complice de trafic de drogue
L'ancien président du Mozambique, médiateur de la Sadc dans la crise malgache, et son successeur Armado Guebuza sont cités par le site WikiLeaks pour avoir des relations étroites avec les narcotrafiquants Mohamed Suleiman, dit MBS, et Ghulam Rassul Moti. Le diplomate américain en poste à Maputo ajoute, dans un télégramme du 28 septembre 2009, que MBS a grandement contribué à remplir les coffres du Frelimo, le parti au pouvoir depuis 1975, et a fourni un soutien financier significatif aux campagnes électorales des deux hommes politiques.


- 10 12 10 - Moov - Maplecroft - Droits de l'Homme, Madagascar dans la catégorie à haut risque
Le cabinet international Maplecroft, publie pour la cinquième année consécutive, un atlas 2011 sur les risques sur les non respects des droits de l’homme. Selon ce rapport mondial de Maplecroft, Madagascar est classée 69è sur 196 pays et se trouve dans la catégorie des pays à haut risque. Cet Atlas calcule le risque de complicité de violations des droits de l’homme et évalue 196 pays sur leurs performances à travers 30 catégories de droits de l’homme couvrant la sécurité humaine, les normes du travail et des protections, des droits civils et politiques et l’accès aux recours. Rapport publié le 10 décembre, pour la Journée Internationale des Droits de l’Homme.

- 10 12 10 - Moov - Transparency International - La Corruption s'est fortement aggravée en un an
D'après Transparency International, "à Madagascar, la corruption a toujours été un fléau national et semble s'être accentuée ces dernières années. Pour cette année, le classement de l'IPC (indice de perception de la corruption) place le pays avec un indice de 2,6 (sur 10) au 123è rang sur les 178 pays enquêtés. Ce résultat marque une régression par rapport à l'année dernière (indice de 3,0; 99è rang sur 180 pays)". Confirmation par le Bianco et par Maplcroft.

- 09 12 10 - L'éditorialiste de Tribune décèle une évolution intéressante dans les nouvelles propositions de sortie de crise de la mouvance Ravalomanana. Une évolution qui apparait encore plus dans les déclarations de Mamy Rakotoarivelo qui a précisé à différentes reprises que les propositions mises en avant ne doivent pas être considérées comme des conditions préalables à une discussion. Le ton de Marc Ravalomanana lors de son intervention téléphonique lors du meeting des 3 mouvances au stade d'Alarobia marque un accent renouvelé sur l’importance d’un pardon mutuel. Le rapprochement pour dialoguer est mis en avant. Dans les cercles proches du pouvoir, des gestes de bonne volonté sont également esquissés.
Lien : 
http://tim-madagascar.org/media/document/PropoMouvRa8Dec10.pdf

- 08 12 10 - Caritas France - Former et soutenir l'installation des agriculteurs migrants
Créé en 1987 par Caritas France en lien avec Caritas Madagascar, le Centre de Formation et de transit d’agriculteurs migrants (CEFOTAM), à Kankaola et à Ankazobe, apporte aux nouveaux arrivants une formation agricole et une aide à l’installation sur des terres non exploitées fournies par l’Etat. Le projet participe au développement rural par une formation adaptée aux conditions environnementales et l’apprentissage de la gestion d’une exploitation. Le soutien à l’installation comprend une aide importante en termes d’expertise et de financement, en contrepartie d’objectifs concrets. Un projet modeste mais réellement adapté aux besoins, qui tranche avec les grands projet d'agribusiness ou de déplacements de jeunes urbains mal préparés...

- 07 12 10 – RFI - Jean Frémigacci, historien – Les causes de l’échec de la médiation africaine. Interview (05:27)
« L'échec de la tentative de médiation africaine est liée à l'ambigüité ancienne des relations entre Madagascar et l'étranger en général. C'est à dire que Madagascar fait à la fois, un syndrome de déréliction d'un côté si l'on ne s'y intéresse pas, et inversement si l'étranger veut intervenir, et bien il provoque des réflexes de xénophobie insulaire »
Lien : http://www.rfi.fr/emission/20101207-jean-fremigacci-historien-specialiste-madagascar-maitre-conferences-universite-par

- 04 12 10 - Tribune - Point de vue des Etats Unis : Brett Bruen récolte la colère d'Ambohitsorohitra
Les récentes déclarations du conseiller en communication et aux affaires culturelles de l’ambassade des Etats-Unis, Brett Bruen, mettant en cause le pouvoir pour ses atteintes aux droits de l'homme et aux libertés fondamentales ont suscité de nombreux commentaires. Après les politiques, les officiels du régime montent également au créneau et se rejoignent à travers de véritables tirs croisés contre le diplomate américain.

- 02 12 10 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Les leçons qui coûtent cher
"Dans tous les films policiers, la question qui détermine le premier suspect est : « à qui profite le crime ». Posons-nous alors la question : à qui profite l’affaire de la BANI, si ce n’est au pouvoir hâtif ? Elle décapite l’opposition ; purge l’armée des hauts gradés potentiellement dangereux pour lui ; fait passer sans trop de résistance post-électorale un référendum adoubé par les deux pelés et trois tondus vazaha qui étaient venus l’observer ; mais surtout, elle permet de lancer une vaste campagne d’enquêtes et de répression qui va au mieux intimider, et au pire faire taire ceux qui se refusent à courber l’échine".

- 02 12 10 - Madagate - Sauver Madagascar - Entretiens de universitaire Aymeric Chauprade avec Andry Rajoelina
Un plaidoyer  en faveur du régime de Transition, avec la caution intellectuelle d'un universitaire au brillant palmarès, qui vient de publier cette interview dans la Revue de Politique internationale. Il anime depuis janvier 2010 un site internet qui ambitionne de fédérer les spécialistes de géopolitique qui placent le fait identitaire au cœur de leurs analyses. Pour Aymeric Chauprade, l'un des vecteurs de l'indépendance et de la puissance pour la France est la francophonie. Il a soutenu la liste conduite par Philippe de Villiers lors des élections européennes de 2004 et affiche des convictions souverainistes marquées.

- 02 12 10 - La Gazette - Révélations de WikiLeaks sur l'expulsion de le Lidec par Marc Ravalomanana
Gildas le Lidec, ancien ambassadeur de France à Madagascar, a été expulsé pour son passé. Les deux mots « expulsé » et « passé » étaient retenus dans les différentes chancelleries et la classe politique malgache quand cet ambassadeur avait annoncé en pleine célébration du 14 juillet, son prochain départ du pays. C’était en 2008, après que Gildas le Lidec eut pris officiellement son poste, 6 mois auparavant. Le nouveau site WikiLeaks vient de publier un document confidentiel de l’Administration américaine du 13 août 2008 qui propose un tout autre éclairage de cette affaire qui a fait fait grand bruit.

- 01 12 10 - IRIN (Nations unies) - Lutter contre la montée du tourisme sexuel
Nosy Be : quand le déclin économique mène à la prostitution. 8% de la population dans l'industrie du sexe.
Dans « l’île aux parfums », c’est probablement le programme d’ajustement structurel dans les années 90 qui, avec les licenciements à grande échelle qu’il a provoqués, a entraîné l’essor de la prostitution à l’usage des étrangers. Lors de la fermeture de la distillerie de rhum par exemple, « environ 1.300 personnes ont perdu leur emploi et si vous estimez que chaque employé à cinq personnes ou plus à charge, vous pouvez voir les effets », a un membre du réseau de protection qui lutte contre le travail sexuel. Un autre phénomène a accéléré les choses : en 1990, le gouvernement a accordé un contrat de pêche au thon à une entreprise japonaise, amenant plus de 20 chalutiers dans les eaux poissonneuses de l’île. « Les pêcheurs japonais avaient de l’argent et c’est là que la prostitution à grande échelle a débuté ».

<> 01 12 12 - AFP - Patrick Benquet, Antoine Glaser - Françafrique ; documentaire choc sur 50 ans de politique occulte
En deux épisodes de 80 minutes, le réalisateur Patrick Benquet, conseillé par Antoine Glaser journaliste spécialiste de l'Afrique [ancien rédacteur en chef de « La lettre du continent »], démonte les rouages du système "Françafrique", mis sur pied par Jacques Foccart juste après l'indépendance des colonies d'Afrique noire en 1960, à la demande du général de Gaulle. Objectif: contrôler les dirigeants de ces pays, riches de matières premières vitales pour la France, en tout premier lieu le pétrole. Et en dehors de tout contrôle gouvernemental ou parlementaire, la raison d'Etat a justifié tous les coups, même les plus tordus.
2 extraits visualisables sous Dailymotion :
http://www.dailymotion.com/pageitem/video/playerV4?request=%2Fvideo%2Fxfo101_francafrique-extrait-1_news
http://www.dailymotion.com/video/xfvp0n_francafrique-extrait-2_news