>> Télécharger la revue de presse de avril 2011 pdf, 34 pages
               >> Dessins de presse I  pdf, 5 pages
               >> Dessins de presse II  pdf, 6 pages
               >> Photos d'actualité I  pdf, 2 pages
               >> Photos d'actualité II  pdf, 3 pages
--------------------

SURVOLS HEBDOMADAIRES : 
SURVOL HEBDO 17/2011 - 25 avril au 1er mai
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 16/2011 - 18 avril au 24avril
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 15/2011 -11 avril au 17 avril
     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.
SURVOL HEBDO 14/2011 - 4 avril au 10 avril

     en ligne sur ce blog - à télécharger pdf, 2 p.

Lire les survols en continu : cliquer sur la catégorie "Archives presse par semaine" (colonne de gauche)
------------------
LES ARTICLES REMARQUÉS, voir plus bas, après le sommaire
--------------------

SOMMAIRE DE LA REVUE DE PRESSE AVRIL 2011

La période a été marquée par la tenue du Sommet de la Troïka de la Sadc qui n'a pas pris clairement position sur la situation à Madagascar, reportant l'examen du dossier à un nouveau Sommet extraordinaire prévu pour le 20 mai. Les ambiguïtés du communiqué final ont conforté chaque camp dans ses positions. La Transition et les trois mouvances ont entamé une course contre la montre pour avoir le soutien des pays membres du bloc économique régional, avant le Sommet de la Sadc. Andry Rajoelina a rencontré en Namibie  le président en exercixe de la Sadc. Son périplie africain s'est poursuivi par une rencontre avec la président du Mozambique et le vice-président de la Zambie. Une rencontre avec Jacob Zuma, en Afrique du Sud, serait en projet pour le 13 mai. D'autres destinations sont annoncées mais n'ont pas été révélées pour des raison stratégiques, la HAT redoutant le "pouvoir de nuisance" de l'ancien président, toujours bien introduit auprès de ses pairs africains. Une proposition de rencontre à Maputo entre Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina aurait été refusée par ce dernier mais certains chefs d’État de la Sadc ne perdent pas espoir d'y parvenir. La médiation a adressé aux chefs d’Etat de la Sadc ses recommandations en vue du Sommet du 20 mai. Marc Ravalomanana exige du Ffkm et du CNOSC une dénonciation de la feuille de route. Le « Mouvement des ecclésiastiques » souhaite l'organisation d'un « grand pardon » avant ce rendez-vous.
La Transition accélére la cadence afin de parvenir au plus vite aux élections, sans passer  par le préalable de la reconnaissance internationale. La mouvance Ravalomanana se positionne pour les élections mais pose ses conditions. La situation encourage certaines formations à tenter une nouvelle médiation « malgacho-malgache ». Le Ffkm et la CNOSC sont sollicités. Le gouvernement mauricien  affiche son soutien à la Transition et se pose, avec la COI, présidée actuellement par Maurice, en porte-parole du régime auprès de la Sadc.La France soutient ces initiatives en sous-main. La Turquie affiche son soutien au régime.
La CENI est à la recherche de financements. Le pouvoir s'engage à les lui procurer, sans faire appel à l'aide internationale qui risquerait de comporter des contreparies jugées inacceptables. L'OIF promet son expertise mais ne fournira pas de financement.
Ouverture probable de la session extraordinaire du Parlement de la Transition le 8 mai. Le calendrier électoral n’est pas encore arrêté et fait toujours débat. L’incertitude se prolonge sur la question de l’élargissement du Parlement de la Transition.

L'armée connait à nouveau des troubles internes, elle tente de refaire son unité. Monja Roindefo est suspecté par le ministre de la Défense de vouloir organiser un coup d'Etat.  Une tentative d’attentat contre le jet privé d'Andry Rajoelina en partance pour sa tounrée africaine  soulève le doute et le scepticisme alors que qu'une perquisition controversée  a eu lieu dans l'affaire de l'attentat manqué contre le cortège présidentiel.

L’incertitude persiste sur la reprise des cours à l’Université.

Le Département d'Etat américain publie un rapport très sévère sur la situation des droits de l'homme en 2010.

La crise politique

01/04 : la Troïka de la Sadc n’a pas tranché sur le cas de la Grande Ile
05/04 : le SeFaFi déplore que la Troïka de la Sadc n’ait pas pris position.
            « La résolution de la crise malgache a régressé »
09/04 : la COI apporte son soutien à la feuille de route de la Sadc. Nouveau Sommet
            de la Sadc le 20 mai
13/04 : la Turquie offre l’occasion à Andry Rajoelina d’effectuer son premier voyage
            officiel à l’étranger en mai
18/04 : rencontre entre le président en exercice de la Sadc et Andry Rajoelina en
            Namibie
21/04 : une proposition de rencontre entre Andry Rajoelina et Marc Ravalomanana
            à Maputo aurait échoué
29/04 : nouvelle tentative d’attentat contre Andry Rajoelina ? Son avion contraint un
            atterrissage forcé

Droits humains, gouvernance

   Les USA et les droits de l’homme à Madagascar, « détenus politiques », fusillade du
   7 février 2009, Justice, insécurité et trafics d’armes, esclavage moderne, droits de
   l’enfant, liberté des médias, pauvreté, malnutrition, lutte contre le Sida, droits des
   enfants, ODM, lutte contre la corruption

Actualité économique et sociale

- Relations avec les bailleurs de fonds et les organisations internationales
- Questions foncières, contrats miniers et pétroliers, ressources naturelles, environnement
- Divers   
----------------------------------------------------------------------
ARTICLES REMARQUES MARS 2011
<>
 articles particulièrement signalés - <>doc documents à valeur permanente.


- 30 04 11 - Le Courrier - Edito - Bonaventure - Le pari chinois de la HAT
Depuis la signature du contrat avec Wisco, la HAT a mobilisé ses réseaux pour attirer les capitaux chinois. Ministres et conseillers luttent ardemment pour faire partie des "missions chinoises", et les délégations chinoises se succèdent à Madagascar. Depuis quelques mois, les regards malgaches sont rivés vers le China International Fund (CIF) avec lequel l'État malgache a créé un holding, Madagascar Development Corporation, semblable à la société sino-guinéenne de développement que le CIF a essayé de fonder fin 2009 en Guinée. L'homme-clé à l'origine de la venue du CIF est l'ancien ministre guinéen des Mines, Mahmoud Thiam, proche de l'influent ministre malgache des Mines et des Hydrocarbures, Mamy Ratovomalala.

- 29 04 11 - Tribune Edito - Patrick A. - Tenue de cap ?
Doutes et scepticisme après l'annonce de l'attentat manqué sur le jet privé d'Andry Rajoelina. "À entendre les services de la communication de la Présidence de la HAT entamer à nouveau le refrain de l’attentat raté contre Andry Rajoelina, on en vient à se demander si ces services ne vont pas devoir créer en leur sein une section spécialisée dans le vocabulaire d’indignation. , le président de la HAT a manifesté une grande fureur au moment du retour forcé à Ivato. ses services de communication ont jugé indispensable de diffuser un communiqué outré un peu plus de deux heures après ce retour, pour évoquer comme seule cause de ce retour un « sabotage »."

- 29 04 11 - La Gazette - Edito - Ranary - Injustice universelle
Dans un pays loin d’ici, la justice n’est pas une institution
. C’est une tragédie et quand celle-ci se répète, elle se transforme en farce. Même si ce pays est loin d’ici, sa population souffre d’un manque chronique et aigu de justice… tout comme chez nous. Décidément, la planète est un petit village.

<> 28 04 11 - L'Express ' André Rasolo - Dix questions autour de l'élection présidentielle
Le professeur de Sociologie Politique à l’Université d’Antananarivo fait l'inventaire de 10 points fondamentaux qui conditionnenent l'organisation d'un scrutin crédible : fixation de la date des scrutins, liste électorale, membres des bureaux de vote, observateurs, CENI, candidats, partis politiques, rôle de l'Etat et de l'administration, proclamation des résultats et reconnaissance internationale.

- 28 04 11 - L'Express - Chronique de Vanf - Le pire reste à venir !
L'éditorialiste port un jugement sévère sur la conduite de la Transition : projet d'élagissement des deux "coquilles vides" que sont le Congrès et le CST, dépourvues de légitimité, implication quotidienne de policiers ou de militaires dans des affaires criminelles sur fond de trafic d'armes et de munitions, trafic de bois de rose impuni, télévisions et radios d'opposition fermées, traumatisme de l'armée, défiance entre l'armée et l'opinion, année blanche à l'Université, deux Boeing d'Air Madagascar "black-listés"...

<> 23 04 11 - L'Express - R. Jakoba - Solution à la crise politique - Un arbitrage plutôt qu’une médiation internationale
A peine l’encre qui a servi de paraphe le 9 mars 2011 à la feuille de route proposée par la médiation internationale a-t-elle séché, que sont apparues les premières distorsions quant à l’application de ladite feuille de route. En effet, la médiation internationale de la SADC n’a point réglé la crise malgache, bien au contraire, elle a attisé de nouvelles tensions. Et les évènements qui se sont succédé depuis la présentation de cette fameuse feuille de route - les vives contestations quant à la nomination d’un Premier Ministre de consensus, les interprétations divergentes sur la qualification d’un gouvernement d’union nationale, les atermoiements de la Troïka qui refile le dossier malgache au sommet extraordinaire de la SADC du 20 mai prochain, les manœuvres de la France à travers l’intrusion de la COI - sont les conséquences des défaillances du mode de règlement proposé par la communauté internationale à savoir la médiation. La technique de médiation qui a été adoptée par la SADC contient en elle-même un vice originel : l’absence du pouvoir de décision de la médiation.

- 23 04 11 - Le post.fr - Manifeste pour un changement démocratiques à Madagascar
« Si toutes les révolutions portent des germes de la démocratie, elles n’aboutissent pas toutes à la démocratie ». L’expérience malgache, avec au moins six crises politiques de plus en plus rapprochées, est le parfait exemple des conséquences de ces occasions ratées, d’où l’importance de réussir la sortie de crise actuelle. Comme les précédentes, la motivation qui était à l’origine des événements ayant généré la crise 2009 était la volonté de mettre fin au caractère répressif d’un régime qui a privilégié la logique sécuritaire et la pratique autoritaire. Le manifeste entend présenter une acception concrète de ce qu’il convient d’entreprendre pour contribuer de façon utile et efficace à la réalisation d’une telle vision. Il ne vise pas moins d’emporter la conviction et la reconnaissance internationales dont Madagascar ne prétend aucunement se passer. La « Nouvelle alliance » est composée de personnalités ayant participé à la Transition. Elle voit la présence des deux premiers ministrables recalés, le général Claude Manakana et Alain Tehindrazanarivelo. Trois anciens ministres de la Transition figurent aussi dans la liste des fondateurs du mouvement. Des intellectuels rejoignent également la plateforme.

<> 21 04 11 - Mamy - Questions foncières : pour les droits et les intérêts des Malgaches démunis
Les expulsions de familles de leurs terres d’habitation et de culture existent à Madagascar depuis quelques années. Des cas concrets de ce phénomène intolérable sont publiés dans la presse malgache ces derniers mois. Cet article informe sur des réalités du foncier peu connues sur lesquelles les autorités seraient en train de préparer des projets de lois et interpelle les responsables pour que les décisions prises n’aggravent pas la précarité des Malgaches démunis.
L'auteure, Mamy, est une militante de la société civile. Elle travaille en France et s’intéresse à tous les sujets liés au développement de Madagascar.

- 19 04 11 - Communiqué de la mouvance Ravalomanana - Les trois mouvances reçues par le président en exercice de la Sadc
La Transition et les trois mouvances entament une course contre la montre pour avoir le soutien des pays membres de la Sadc, avant le Sommet du bloc économique régional annoncé pour le 20 mai. Andry Rajoelina a été reçu par son homologue namibien, Hifikepunye Pohamba, président en exercice de l'organisation. Raharinaivo Andrianantoandro, président du Congrès, ancien proche de Marc Ravalomanana, qui sert de caution au processus actuel, l’a accompagné dans ce déplacement. Ils se sont ensuite rendus à Maputo, au Mozambique, pour rencontrer le président de la République, Armando Guebuza. La mouvance Ravalomanana a été reçue peu après par le président namibien et a publié un communiqué au nom des trois mouvances.

- 18 04 11 - La Gazette - Air Madagascar : les ailes plombées par Ravalomanana
La compagnie nationale Air Madagascar est menacée de figuer sur la liste noire des compagnies aérienne interdites de survoler l'Europe. Une affaire qui comporte une dimension politique, selon le quotidien, qui voit dans cette menace un complot "anti-Rajoelina" des européens supporters de Marc Ravalomanana. Le pouvoir en place met en cause les conditions très défavorables à la compagnie nationale des contrats de location de ses deux longs courriers et les erreurs de gestion de la compagnie durant la présidence Ravalomanana. La Turquie est sur les rangs pour sauver "l'étendard national".

- 16 04 11 - Brice Elisa Randrianasolo - L'exploitation minière : Y en aura-t-il pour nos enfants ?
7.152 titres d'explorations et d'exploitations miniers sont enregistrés auprès du Bureau du cadastre Minier de Malgache. La plus grande partie du territoire est déjà affectée et les grandes sociétés se taille la part du lion ces dernières années. Que va-t-il rester aux petits exploitants ?

- 16 04 11 - Madagoravox - Lalatiana Pitchboule - Mediator et à travers
L'auteur aurait été destinataire du rapport de mission complet du médiateur de la Sadc,  Leonardo Simao. Il précise que le document n’est pas authentifié mais que la source  est  des plus fiables. Très opposé au régime en place, il propose une lecture critique de 7 des  94 alinéas que contient le rapport.
Le rapport "officieux" complet :  Rapport du médiateur de la SADC - Version française

<>doc 15 04 11 - "Rapport de la mission francophone d’évaluation du processus électoral de sortie de crise à Madagascar" - Organisation internationale de la Francophonie, 101 pages
Ce rapport fait suite à une mission à Madagascar du  8 au 22 février dernier et a été présenté au cours d'un second séjour (10-18 avril 2011).
En réponse à une demande du président de la CENI du 22 janvier 2011, sollicitant le déploiement d’experts dans la perspective de la tenue d’élections, l'Organisation internationale de la Francophonie (Délégation à la Paix, à  la Démocratie et aux Droits de l'Homme) a présenté son rapport (101 pages). Cette mission, accompagnée du délégué à la paix, à la démocratie et aux droits de l’Homme, Hugo Sada, et conduite par le général Siaka Sangaré, Délégué Général aux élections du Mali et expert électoral de l'OIF, était constituée par Karine Sahli-Majira, démographe ; Jean Poirier, chef de projet pour le développement d’un système de gestion des événements électoraux auprès de la DG des élections du Québec ; Zahra Kamil Ali, responsable de projets à la délégation à la paix, à la démocratie et aux droits de l’Homme de l'OIF. Patrick Gaïa, professeur de droit public à l’Université de la Réunion, expert de la COI, a participé aux travaux. La mission a séjourné à Madagascar du 8 au 22 février 2011.

- 13 04 11 - Madagoravox - Guy Andriantsolo - Chroniques de Patagachie - Ministres congrus et célestes fantômes
"Dans cette ville dont le prince est un nourrisson, la partie du Monopoly gouvernemental semble pour le moment achevée. Elle a duré plus de trois mois et demi. Les abbés du tgvisme que sont nos ministres, sont maintenant traités à la portion congrue. Le nourrisson qui joue à Richelieu ou à Mazarin, a décidé de diminuer leurs salaires du quart de leur montant et toutes leurs indemnités de la moitié". L'auteur commente ensuite les graves difficultés dans lesquelles se débat la compagnie Air Madagascar, qui risque de figurer sur la liste noire de l'aviation civile européenne.

- 11 04 11 -Tribune - Edito - Ndimby A. - De la grandeur des petites gens
Haïti a donc élu un chanteur comme nouveau Président, en la personne de Michel Martelly, alias Sweet Micky. Avec le DJ Andry TGV, Monsieur Martelly pourrait créer un club des chefs d’État artistes et assimilés. Mais différence majeure : le Président Martelly a été élu, et tout le monde ne peut pas en dire autant. Réflexions désabusées sur les qualité qui font le bon dirigeant...
L'edito contient un lien vers la célébre chanson de Samoela "Si je serais président par hasard" :
http://www.youtube.com/watch?v=ro66eV6nBmI&feature=player_embedded#at=48

<>doc  11 04 11 - L'Express - Les Etats-Unis dénoncent le non respect des droits de l'homme à Madagascar Le régime de la transition est pointé du doigt pour ses exactions. - Le Département d’État américain, soit l’équivalent du ministère des Affaires étrangères, a publié sur son site web le rapport annuel pour 2010 du respect des droits de l’Homme, le 2010 Human Right report : Madagascar. Le document, uniquement en anglais et assez volumineux, présente le cas de Madagscar pour l’année écoulée sous un angle peu élogieux, n’hésitant pas à dénigrer ouvertement le régime de transition, « un régime non élu et illégal...
Voir le Rapport en anglais >>En ligne >>Télécharger pdf, 29 pages
Voir la Traduction libre en français publiée par Tananews (de médiocre qualité) >>En ligne Télécharger >>Télécharger pdf 17 pages

- 08 04 11 - La Gazette - JM F Richard - Sortie de crise à Madagascar : au nom de notre communauté de destin
La posture de la médiation de la SADC charge de faire des recommandations à l’organisme Régional quant au devenir du nouveau gouvernement d’unité nationale a laissé l’ensemble des protagonistes sur leur faim. Une "non-décision" qui pourrait représenter une opportunité pour la diplomatie mauricienne. Si cette dernière sait tirer profit de ses nombreuses affiliations (SADC Francophonie, Commonwealth, COI) elle pourrait prendre le leadership de la sortie de crise en proposant de réunir à Maurice le sommet extraordinaire de la SADC. Pour rappel Maurice assure en ce moment même la présidence de cette entité de proximité, porteuse incontestable d’une communauté de destin, historique, sociale et politique entre les iles de notre région de l’Océan Indien.

<> 05 04 11 - Tribune - Interview exclusive de l'ambassadeur de France JM Châtaigner
L'ambassadeur aborde de nombreuses questions sensibles sur le rôle de la communauté internationale et de la diplomatie française dans la situation d'instabilité chronique qui affecte Madagascar. Il donne notamment son point de vue sur les violations des principes de la démocratie, des droits de l’homme ou de la bonne gouvernance dont est accusé le régime de Transition. L'interview est suivie de l'édito de Patrick A. qui a recueilli  les propos de Jean-Marc Châtaigner avec son collègue Ndimby.

- 02 04 11 - Position de la Troïka de la Sadc - Guerre de communication
La Direction de la Communication à la Présidence de la  Transition a publié une partie du communiqué de la Troïka. Elle a par la même occasion commenté l’événement ou le non événement, c’est selon. La mouvance politique Marc Ravalomanana elle aussi n’a pu s’empêcher d’en faire autant. En tout cas, pour un même texte rendu public par la Troïka, il y a, à travers les deux entités concurrentes, deux lectures différentes...

<> 01 04 11 - SADC - Réunion de la Troïka - Communiqué officiel - 31 mars 2011
L'organe, dirigé par le président zambien Rupiah Banda et ses homologues sud-africain et mozambicain, Jacob Zuma et Armando Guebuza, avait à son ordre du jour l'examen de la situation à Madagascar, suite au paraphe de la feuille de route présentée par l'équipe de médiation par les formations politiques proches de la Transition. Il devait notamment se prononcer sur l'inclusivité de la nouvelle équipe gouvernementale conduite par Camille Vital, reconduit dans ses fonctions de Premier ministre.Il semble que le dossier zimbabwéen ait largement éclipsé le dossier de Madagascar.
Le Sommet a décidé de recommander la convocation d'urgence d'un Sommet extraordinaire afin d'examiner plus amplement le rapport [de la médiation] sur Madagascar.
----------Fin de PRESSE AVRIL 2011 - TOUT---------