CONTENU
--------------------
         >> Télécharger la revue de presse pdf, 38 pages
               >> Dessins de presse 1ère partiepdf, 7pages
             >> Dessins de presse
2ème partie pdf, 6 pages
               >> Photos d'actualité 1ère partie pdf, 2 pages
              >> Photos d'actualité 2ème partie pdf, 3 pages


SURVOLS HEBDOMADAIRES :

- Survol Hebdo 2010/21 - Semaine du 23 au 30 mai : en ligne sur ce blog - à télécharger pdf
- Survol Hebdo 2010/20 - Semaine du 16 au 23 mai  : en ligne sur ce blog - à télécharger pdf
- Survol Hebdo 2010/19 - Semaine du 09 au 16 mai : en ligne sur ce blog - à télécharger pdf
- Survol Hebdo 2010/18 - Semaine du 02 au 09 mai
: en ligne sur ce blog - à télécharger pdf

ARTICLES REMARQUES, voir ci-dessous
--------------
SOMMAIRE DE LA REVUE DE PRESSE - MAI 2010
 Une période marquée par l'échec de la rencontre de Pretoria, la tentative du pouvoir d'associer des forces armées divisées, des affrontements violents et des interventions "musclées" dans des médias, des arrestations, une contestation religieuse sous influence politicienne, un remaniement ministériel et la mise en route d'un "Dialogue national" confié à une partie de la société civile qui tourne le dos à la communauté internationale. Un contrat faramineux signé avec une entreprise chinoise apporte une bouffée d'oxygène au pouvoir pour poursuivre sa "feuille de route".
La crise politique
02/05 : échec de la rencontre de Pretoria
04/05 : les forces armées posent des conditions à Andry Rajoelina pour la mise
           en œuvre du « plan B »
07/05 : face aux risques de scission, les forces armées se replient
08/05 : la HAT annonce un nouveau « dialogue politique » pour élaborer un
           référendum constitutionnel
13/05 : Andry Rajoelina annonce qu’il renonce à la présidentielle
16/05 : intervention musclée au siège d’une radio, arrestation d’un leader
           légaliste

21/05 : violents affrontements armés entre mutins de la FIGN et forces de
           l’ordre

22/05 : Radio Fahazavana réduite au silence, l'équipe placé en détention   
25/05 : un remaniement ministériel au lieu d’un changement de gouvernement
29/05 : le « Dialogue national » revient à la société civile
Droits humains
Controverses sur des exécutions sommaires, enquête sur le 7 février 2009, rapport annuel d’Amnesty, la société civile  contre la violence, travail au Liban, disparation d’enfants, liberté de la presse, le Trésor victime de faussaires, malversation à la Croix Rouge
Actualité économique et sociale
Impacts de la crise politique
Relations avec les bailleurs de fonds et les organisations internationales
Questions foncières, contrats miniers et pétroliers, ressources naturelles, environnement
------------------------------------------------------
ARTICLES REMARQUES - MAI 2010
--------------------------------------------------------
<> articles particulièrement signalés -  <>doc documents à valeur permanente de référence.
--------------------------------------------------------

31 05 10 - L'Express - Mamy Romuald Rakotonirina - La Laïcité facteur de paix
En l’espace de 15 jours, nous avons eu toutes les manifestations d’un peuple qui a perdu tous ses repères, d’un pays en plein naufrage et des dirigeants autistes ou aveugles. Plus que jamais, la religion est instrumentalisée par les politiques mais Dieu n’est pas reconnaissant de l’amour que les malgaches lui portent. Dieu doit être un peu sadique, car depuis le temps qu’il cherche la solution à la crise, Dieu ne lui donne aucune indication claire.Dieu aurait pu éclairer un peu les 4 mouvances, leurs chefs de file étant tous chrétiens et leur souffler que l’égoïsme, la vanité, l’appât du gain et le désir de vengeance et de revanche sont incompatibles avec l’idéal chrétien et mènent directement en enfer. Mais l’enfer sur terre, le peuple malgache y et déjà.

31 05 10 - L'Express - Humeur - Sylvain Ranjalahy - Cote d'usure
Andry Rajoelina et le Zimbabwéen Robert Mugabe sont les grands absents du 25ème Sommet France-Afrique qui s'ouvre ce jour à Nice. A l'heure où la HAT a signé un faramineux contrat avec une entreprise chinoise pour la prospection du minerai de fer de Soalala, la Chine sera au centre des discussions à cause des milliards de dollars qu'elle répand partout en Afrique contre des matières premières.

31 05 10 - La Croix - Lucie Denechaud, Laurent d'Ersu et Pierre Cochez - La France est désormais concurrencée en Afrique
Le Sommet Afrique-France qui s’ouvre le 31 mai à Nice sera dominé par les questions économiques, alors que les pays émergents sont de plus en plus présents sur le continent. L’Afrique reste un partenaire de choix pour les entreprises hexagonales. Mais le temps du « pré carré » est bien fini.

29 05 10 - La Gazette - Andry_Rajoelina : "La Chine, bénédiction divine"
Acompte de 100 millions de dollars versé par le consortium chinois Wisco, en vue de l’évaluation du gisement de fer de Soalala. L’île, boudée et ignorée par la communauté internationale, se jette dans les bras de la Chine et se livre à ce pays pieds et poings liés.

 27 05 10 - Amnesty International - Rapport 2010 - Madagascar et région Afrique
Pour la première fois depuis la crise de 2002, Amnesty publie un article sur Madagascar dans son rapport annuel. L'organisation écrit notamment : "La crise politique qui a éclaté a déclenché une vague de violations des droits humains de grande ampleur. Les forces de sécurité ont fait usage d’une force excessive contre des manifestants, tuant des dizaines de personnes et en blessant des centaines d’autres. Des membres de l’opposition ont été arbitrairement arrêtés et placés en détention. Le droit de réunion pacifique et la liberté d’expression ont été bafoués. Le droit à un procès équitable n’a pas non plus été respecté. Les auteurs de violations des droits humains jouissaient de l’impunité".
Accès direct au rapport Madagascar : >> http://thereport.amnesty.org/sites/default/files/AIR2010_AZ_FR.pdf#page=197

<> 27 05 10 - Madonline - La Chine, premier investisseur du pays avec une HAT non reconnue
L’exploitation du gisement de fer de Soalala accordé à la multinationale chinoise Wisco pour 100 millions de dollars. Pékin ne s’embarrasse pas des principes démocratiques et profiterait même de la situation politique pour élargir son champ d’investissement. De son côté, la HAT essaie de briser son isolement international en vendant aux intéressés les richesses du pays. Soalala sera le plus grand projet minier jamais lancé à Madagascar.

25 05 10 - Ouestaf - La Banque mondiale accusée de favoriser l'accaparement des terres africaines par des groupes étrangers
Un rapport accablant, produit par un « Think tank » américain a accusé la SFI (filiale de la Banque mondiale) de faciliter « l’accaparement des terres » en Afrique par des groupes privés étrangers ». Le rapport passe en revue les réformes foncières dans près d’une trentaine de pays, dont près d’une vingtaine en Afrique et à Madagascar.

25 05 10 - L'Express - Chronique de Vanf - Question désormais incontournable
A quoi sert une armée à Madagascar ? Laissons à la prévention diplomatique et au réseau économique ce que nous confions sottement à l’Armée. Comment recycler la grande masse des soldats malgaches pour qu’ils trompent leur ennui dans des actions de sécurisation des zones rurales oubliées, de réfection des routes nationales ou de mise en valeur des milliards d’hectares en friche ? C’est une question légitime qui a trop longtemps attendu qu’on la pose.

<> 25 05 10 - Tribune - Appel solennel des Organisations de la Société Civile adhérant à une sortie de crise consensuelle, inclusive et pacifique
La Plateforme des organisations de la société civile, le CCOC et d'autres OSC "pro-Maputo" dénoncent les atteintes aux droits de l'homme perpétrées durant les évènements violents de la période récente.

<> 22 05 10 -  L'Express - Niels Marquardt : "Nous nous attendions à cette crise"
L'ambassadeur américain, futur consul général des États-Unis en Australie, fait le bilan de son mandat à Madagascar, avant son départ prévu à la mi-juin. Sa déception par rapport à la situation politique malgache est à la hauteur de l’espoir qu’il avait placé en la Grande île à son arrivée.

<> 22 05 10 - Tribune - Communiqué  du SeFaFi - Forces armées, crise politique et démocratie
«Coup d’État réel ou virtuel ? Instauration d’un Directoire militaire ou d’un Comité militaire de salut public ? Ultimatum des forces armées qui exigent une feuille de route claire et crédible pour la Transition ? Instauration d’un gouvernement militaro-civil ? Finalement, refus de l’armée de participer à un gouvernement de manière institutionnelle. Une fois de plus, les forces armées se trouvent, involontairement ou volontairement impliquées dans une éventuelle solution d’une crise qui tend à s’éterniser. Cette intrusion des militaires dans la vie politique commence à prendre un tour inquiétant pour l’avenir de la démocratie malgache ».

21 05 10 - Blog Fijery Ndimby A. - Forces de l'ordre ou de désordre ?
On ne peut pas se réjouir des affrontements violents qui se sont produits entre mutins de la FIGN et forces de l'ordre. Si des militaires en viennent à se tirer dessus, c’est que le jeu malsain de nos politiciens a fini par nous faire franchir une ligne vraiment rouge et dangereuse. L’opposition à la HAT n’a plus les moyens de lever une masse critique suffisamment forte pour renverser la vapeur , car la fameuse majorité silencieuse, fatiguée, ne se lèvera pas. La faction de l’armée anti-coup d’Etat restera immobile. Après un an de crise, la lassitude s’est installée et faire la révolution ne fait plus recette.

<> 19 05 10 - 24heures - Edito - projet d'accord pour la fin de crise
Le médiateur Joachim Chissano a fait parvenir aux 4 mouvances une proposition de protocole d’accord, en vue d’une nouvelle rencontre à Pretoria. Les chefs de fil sont invités à remettre leurs observations.

18 05 10 - Le Monde - Sébastien Hervieu - La crise politique a favorisé le pillage des bois précieux
Depuis la fin mars, la coupe et l'exportation de bois de rose et de bois d'ébène sont officiellement suspendus à Madagascar. Cette interdiction par décret vise à mettre un coup d'arrêt au pillage des bois précieux. L'exploitation forestière illégale s'était considérablement accélérée depuis le début de la crise politique, notamment dans les zones protégées de la région Sava, dans le nord-est du pays.

<> 18 05 10 - Tribune- Tribune libre - Communiqué de RSF
Le studio de la radio Fréquence Plus vandalisé, trois membres du personnel blessés. Reporters sans frontières est profondément choquée par la violente agression du personnel de la radio Fréquence Plus et le saccage de ses locaux, le 15 mai 2010, par des militaires venus arrêter un leader de l’opposition, Ambroise Ravonison. Ce dernier participait en direct à un débat contradictoire avec deux autres personnalités malgaches.

17 05 10 - Pambazuka News - Bonaventure - Peut-on faire confiance à Rajoelina ?
Le président de la HAT ne sera plus de la course à la présidentielle. Andry Rajoelina a annoncé sa décision le 12 mai, pour des consultations électorales fixées au 26 novembre. La feuille de route porte aussi sur l’organisation d’un référendum sur une nouvelle Constitution le 12 août 2010 et des élections législatives le 30 septembre. Reste à savoir jusqu’à quel point il est possible de faire confiance à Rajoelina. 

17 05 10 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Nécessaire mais insuffisant !
Andry Rajoelina ne se présentera donc pas aux élections présidentielles. Quoi qu’on puisse légitimement penser des insuffisances et lacunes d’Andry Rajoelina, il faut reconnaître a que cette annonce de renonciation aux futures présidentielles est une certaine avancée dans le souk politique actuel. Mais de là à crier hosanna...  Les présidentielles pourront peut être se tenir de manière plus ou moins sereines, sans candidat d’État. Mais il reste un ensemble de problèmes à résoudre, et pour lesquels la non-candidature de Rajoelina n’a aucun impact.

  15 05 10 - Tribune- Tribune libre- Communiqué du SeFaFi
« Oui,la décision d’Andry Rajoelina va dans le bon sens, celui de l’honnêteté intellectuelle et du respect de la parole donnée en politique. […] Ridicules ou puériles, toujours intéressées, ces réactions [suscitées par l’annonce] montrent combien il est difficile de porter un jugement objectif et éthique sur l’actualité ».Dans la perspective des travaux préparatoires à la rédaction d’une nouvelle Constitution, le SeFafi liste « quelques points essentiels à la bonne gouvernance attendue et aux libertés imprescriptibles des citoyens ».

15 05 10 - Tribune - Tribune libre - Maurice Beranto - Lettre ouverte à cette France au double langage
"Comment faudrait-il le dire pour que le Ministre de la Coopération de la France et toutes ses acolytes de la Françafrique, puisque c’est de cela qu’il s’agit, acceptent enfin que les décisions unilatérales de la HAT ne règleront rien. Comment faudrait-il le dire pour que ceux qui sont autour d’Andry Rajoelina, acceptent, qu’en jouant le jeu de cette Françafrique, ils finiront par nous précipiter dans le chaos".

<> 14 05 10 - Blog d'Alain Rajaonarivony - Fihavanana ? Yes you can, Andry & Ra8 !
Retour sur le coup de théâtre du 12 mai : l'annonce par Andry Rajoelina qu'il renonce  à se présenter à la présidentielle. Comment en est-on arrivé là ? La notion de «Fihavanana», qui a tellement manqué il y a un an et aurait pu éviter tant de souffrances, est plus que jamais d'actualité. Une notion qui  plonge ses racines dans la psychologie malgache. Une stratégie d’évitement de conflits socialement très rentable mais très anxiogène pour l'individu.

 13 05 10 - Communiqué du CCOC - Appel réitéré pour une sortie de crise consensuelle
Le CCOC salue la décision d'Andry Rajoelina de ne pas se présenter aux futures élections législatives et présidentielles mais il rappelle que cette annonce tardive ne constitue que l'application des règles contenues dans la Charte de l'UA. Le processus de sortie de crise demeure unilatéral et plusieurs conditions ne sont pas encore remplies.

 13 05 10 - Madagate & RFI - Andry Rajoelina : "j'ai pris la décision de ne pas me présenter à la présidentielle"
Le texte intégral (traduction française) de la déclaration d'Andry Rajeolina et de l'interview réalisé peu après par RFI.

12 05 10 - pambazuka.org - A. E. Rakotomanga - L'implication de la France dans la crise à Madagascar
L'implication et le rôle que joue la France dans la crise à Madagascar s’éclairent d’un long faisceau d’indices. Tout a été ainsi fait pour empêcher le retour au pouvoir de Marc Ravalomanana. Mais c’était sans compter, selon Adolphe E. Rakotomanga, maître de conférence à l'Université d'Antananarivo, avec la mobilisation des populations pour empêcher une nouvelle mainmise qui hisserait le drapeau tricolore sur le palais de Manjakamiadana, avec un «ami de la France» à la tête de la Grande Île.

12 05 10 - Tribune - Edito - G. Rabehevitra - La croix et la bannière, les raisons de ma colère
"Tous les corps administratifs, militaires, religieux se mettent ouvertement, et au nom de leur corps, à faire publiquement et sans vergogne de la politique. Le récent appel à la désobéissance civile des religieux me met en rogne et je ne peux l’admettre. [...] Les religieux profitent de leur position. En agissant de la sorte,ils ne participent nullement à la modernisation de la vie et de la pensée politique dans notre pays"

10 05 10 - Madonline - Pétrole - Bemolanga - Exploitation réussie, spéculations totales
Les spéculations sur le pétrole malgache vont bon train. L’entrée en scène du groupe TOTAL est un signal fort. « Ecartée » au départ, la multinationale a racheté 60% des actions de Madagascar Oil en 2008 pour s’accaparer du contrat sur le plus promoteur de la Grande Ile. Cette arrivée imprévue aurait mis les dirigeants de l’ancien régime sur la défensive. Le président évincé a plus tard accusé des « français » d'être les commanditaires du coup d’Etat dont il a été la victime, sur fond de convoitise de la France sur les ressources pétrolières du pays.

10 05 10 - Tribune - Edito - Ndimby - A. - Medias médiocres
Madagascar a célébré tant bien que mal la journée mondiale de la liberté de la presse (3 mai), alors que le pays a perdu 40 places dans le dernier classement de RSF. Retour en arrière sur la situation de la presse victime des évènements politiques de 2009 et 2010, mais aussi sur ses responsabilités dans la crise actuelle.

100509 - Madagascar aux Malgaches - JacquesRabemaharo - PambazukaNews
Avant Maputo, Addis-Abéba, Prétoria… en passant par Antananarivo et autres capitales passées (ou à venir), on pouvait dire : « Faites vos jeux ! ». Mais depuis Prétoria 1, qui supposerait un Prétoria 2 dans 15 jours (et pourquoi pas dans six mois ou un an ; car la crise devait être résolue depuis le 9 août 2009, donc neuf mois sont passés sans qu’aucune solution ait été trouvée), on doit dire : « On ne joue plus ! » ; car l’heure est grave, trop grave et l’échec retentissant, écrit Rabemahoro Jacques. [+] Le professeur Rabemaharo Jacques est docteur en Droit, professeur d’Economie et de Gestion (Toulouse).  

07 05 10 - L'Express -  Humeur - Sylvain Ranjalahy - L'homme des casernes
On n'était pas loin de la guerre du feu, on en est resté à la guerre des sièges. L'Armée a finalement pu trouver une parade qui la remet à la place où elle doit se trouver dans une République digne de ce nom. Elle se replie mais ne rompt pas. Elle semble se mettre en réserve de la République après avoir fait une bronca depuis un an.

<> 05 05 10 - Blog d'Alain Rajaonarivony - Messieurs, vous y êtes jusqu' au cou !
Bilan de la rencontre de Pretoria. Pris entre le marteau et l’enclume, Andry Rajoelina joue sa survie. C’est pour cela qu’il parle maintenant de monter un gouvernement militaro-civil, un "plan B" qui ne rencontre ni l’assentiment de la majorité de l’armée, ni celui de la classe politique. Il n’aura d’autre choix que de reprendre les négociations et d’aller enfin jusqu’au bout. Aucune de ses initiatives unilatérales n’aura l’aval de la communauté et des partenaires internationaux. L’Europe vient de suspendre l’appui budgétaire prévu dans les PIN (Programmes indicatifs nationaux) du 9ème et 10ème FED en ce début mai.

<> 04 05 10 - Cités Unies France - Compte-rendu Réunion du groupe de travail Madagascar
Cités Unies France fédère les collectivités territoriales françaises engagées dans la coopération internationale. L'association compte 500 adhérents et anime un réseau de 3 000 collectivités territoriales, engagés dans la coopération décentralisée. La dernière réunion du groupe-pays Madagascar, qui a eu lieu le 5 février 2010, a vu l'intervention de l’Ambassadeur de France, de l'universitaire Jean Fremigacci et de Philippe Randrianarimanana, président du Consortium de solidarité avec Madagascar. Elle a, une fois de plus, été l’occasion de revenir sur la crise que traverse Madagascar.

03 05 10 - L'Express - Humeur - Sylvain Ranjalahy - Navet sud africain
03 05 10 - Tribune - Edito - Ndimby A. - Pretoria - Autopsie de l'échec prévisible
Deux points de vue sur l'échec de la rencontre de Pretoria.

03 05 10 - Tribune - Opinions -G.Rabehevitra - Un peu de tenue et de retenue
L'armée, depuis le début de cette crise, est devenue un élément clé, alors qu’il s’agit d’une crise politique. C’est dire à quel point elle est mêlée, "à l’insu de son plein gré" peut-être, à une lutte où elle ne devrait pas avoir sa place.

03 05 10 - L'Express - Courrier - Vers une catastrophe écologique
Projet Anbatovy. On en parle, mais personne, surtout le grand public, n’est au courant de ce qui se passe réellement autour de ce projet de grande envergure, puisqu’on dit que c’est la plus grande mine au monde en ce qui concerne l’extraction du cobalt et du nickel. Les « pipe-lines » servant à drainer les produits de la mine d’Ambatovy  jusqu’au port de Toamasina pourraient provoquer de graves atteintes à l'environnement.

02 05 10 - Le JDD - J.L. Mazars - Main basse sur la forêt
Le Journal du dimanche (JDD) (France) publie une série d'articles sur le cinquantenaire des indépendances africaines et de Madagascar. L'envoyé spécial a effectué un reportage sur la crise politique qui favorise le pillage des bois précieux de la Grande Ile, déjà frappée par une déforestation galopante.

01 05 10 - Tribune - Rencontre de Pretoria - Projet d'accord amendé par la mouvance Ravalomanana
Le projet de protocole d'accord de la rencontre de Pretoria, qui aurait été présenté par la France et adopté par Andry Rajoelina est classé en "articles remarqués" du mois d'avril, à la date du 30.
--------------------------------